Skip to content

Face à la crise qui s’aggrave nous devons nous organiser !

23/08/2011

Standars and Poors a baissé la note des Etats Unis les jugeant moins fiables pour rembourser les dettes contractées auprès des banques. C’est actuellement la Chine qui détient une grande partie des titres de la dette américaine. Si les U.S.A. ont pu éviter en dernière minute une situation de banqueroute, c’est au prix de coupes budgétaires redoublées, qui vont pousser dans la misère et dans le chômage des millions de personnes en plus de ceux qui y avaient déjà été condamné ces dernières années. C’est dans ce contexte que les différentes places fortes des Bourses amorcent une chute importante.

La gauche actuelle, bourgeoise, nationaliste, social-démocrate, syndicale et politique, n’a aucune solution de long terme à apporter à ces difficultés. Elle a très largement abandonné, et cela depuis bien longtemps, la défense des intérêts immédiats des travailleurs et travailleuses. La concertation sociale permanente avec les capitalistes et leurs gouvernements, l’apologie des sacrifices pour défendre les intérêts de l’ « économie nationale » et présenter l’Etat bourgeois comme un rempart face à la misère, forment la trame de fond de sa politique. Cette politique là ne peut que conduire à dresser les travailleurs les uns contre les autres, en fonction du statut ou de la nationalité, jusqu’à justifier et préparer les guerres impérialistes qui seules permettent au capital de sortir de sa crise.

Dans ce contexte, il est nécessaire et urgent de nous organiser. D’une part en créant un réseau d’organismes syndicaux de lutte capable de mettre en échec même temporairement le gouvernement qui souhaite nous faire payer la crise avec son plan d’austérité d’autre part en construisant un véritable Parti communiste capable de renverser le pouvoir. Bien entendu nous ne pensons pas y parvenir dans les urnes mais dans la rue .

La planète n’a jamais été aussi riche en ressources matérielles et techniques, en capacités sociales dans la satisfaction et le développement des besoins et des ressources de la société, à l’échelle globale. Ce système absurde basé sur le profit ne provoque que misère, famine et guerre et c’est la raison pour laquelle nous nous battons pour une économie dont la base fondamentale est l’intérêt humain.

Publicités
No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :