Skip to content

Meurtres de masse en Norvège : les violences meurtrières sont le résultat inévitable du système capitaliste !

23/08/2011

L’attentat d’Oslo et les meurtres massifs perpétrés par le militant fasciste Anders Behring Breivik ne sont pas seulement l’œuvre d’un fou isolé. Ce type d’actes a été préparé par tout un contexte économique, social et culturel international qui a rendu cette folie possible.

Le monde du « choc des civilisations », dominée par les grandes puissances impérialistes et leur lutte économique et militaire pour le contrôle du monde, provoque la montée en puissance des nationalismes, des théories racistes et des conflits religieux, à l’échelle globale.

Les réponses policières sont illusoires face à ces milieux violents dont Anders Behring Breivik est devenu le symbole. La sociale-démocratie et ses protestations au nom de la démocratie le sont tout autant, car c’est cette même démocratie des riches, sa politique d’austérité et de « défense des intérêts nationaux », qui produit ce genre de mouvements.

Seule la lutte de la classe ouvrière internationale organisée peut écraser le fascisme en renversant les tendances politiques actuelles et en prenant le pouvoir.

La situation internationale appelle les prolétaires conscients à un combat de tous les instants pour bâtir un véritable parti communiste international et internationaliste qui lutte pour une société communiste sans classes, ouverte, égalitaire et humaine, une société sans violence fondée sur la satisfaction des besoins de l’humanité

Publicités
No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :